L’autoconstruction: les coûts et la mise de fonds

Les coûts de construction

Notre caisse peut financer 80% des coûts de votre projet incluant le prix d’achat du terrain. La mise de fonds que vous devez assumer équivaut alors à 20% du coût total du projet.

Cette mise de fonds peut être constituée, par exemple, de vos économies personnelles, un terrain payé, un gain en capital sur une propriété vendue et non notariée, l’équité sur une propriété ou même en partie par un apport de compétences, soit la main d’œuvre que vous êtes en mesure d’assurer vous-même, sans engendrer de frais.

Alors, le 20% exigé comme mise de fonds pourrait ne pas uniquement provenir des liquidités que vous possédez!

La mise de fonds

Lorsque vous construisez une maison, il est impératif de prévoir tous les coûts, le plus minutieusement possible, pour chaque étape de votre projet, selon l’ordre d’exécution des travaux.

Il n’existe pas nécessairement de modèle budgétaire, mais vous devez vous assurer de bien calculer les coûts directs (matériaux de construction et main-d’œuvre) et les coûts indirects (permis, frais d’évaluation, certificats de localisation, frais de notaire ou d’avocat) afin de prévoir le financement dont vous avez besoin. Prenez soin de toujours ajouter une marge de manœuvre financière d’environ 15 % pour les imprévus.